"Ce qui barre la route fait faire du chemin" (Jean de La Bruyère - 'Les Caractères')

lundi 26 novembre 2007

NUIT CALINE ?


Il est trop, Sarko. Pour son voyage en Chine, il embarque sa maman et un de ses fils (l'un des deux rejetons blonds de la première femme corse).



Au passage, c'est la première fois qu'un président français dispose à la fois d'une mère vivante en état de voyager et d'un fils fringant. Ce n'est pas anodin.





La suite présidentielle à Pékin, au dernier étage du Sofitel, avec vue imprenable sur la capitale de l'Empire du Milieu, mesure 800 mètres carrés.



Il y aurait largement de la place pour Cécilia. Mais Cécilia poursuit sa route.



Alors, il faut imaginer Nicolas, ce soir (à cause du décalage horaire), dormant dans cette suite démesurée (avez jacuzzi et tout le tintouin).



Maman, n'est pas loin. Jean, le fiston cool et blond, non plus. Le président dort en Chine.



Seul ? Sans doute. Une nuit de Chine n'est pas forcément une nuit câline.

2 commentaires:

ohak a dit…

Allons allons, une de nos chères journalistes détachées tout spécialement pour l'occasion s'occupera bien du président. Ce sont des couples on ne peut plus classiques : politique + journaliste, à la manière du joueur de foot avec un mannequin, de la femme du boulanger avec le berger, du patineur artistique avec miss France...

Anonyme a dit…

Laurence Ferrari n'est pas du voyage ?