"Ce qui barre la route fait faire du chemin" (Jean de La Bruyère - 'Les Caractères')

mardi 22 janvier 2008

Platon





Alors, parce qu'il faut revenir à l'essentiel, en ces temps superficiels, revenons à Platon.
Que disait-il ? Il disait, ceci, en vrac, livré à notre réflexion :







«Ceux qui ont créé les mots croyaient au délire.»



«On ne comprend pas ce qu’est la science de la chaussure, quand on ne comprend pas ce qu’est la science.»


«La simplicité véritable allie la bonté à la beauté.»




«La plupart des hommes au pouvoir deviennent des méchants.»



«L'homme est le seul des animaux à croire à des dieux.»



«La faim est un nuage d'où il tombe une pluie de science et d'éloquence. La satiété est un autre nuage qui fait pleuvoir une pluie d'ignorance et de grossièreté.»



«Chacun, parce qu’il pense, est seul responsable de la sagesse ou de la folie de sa vie, c’est-à-dire de sa destinée.»



«L'âme trouve son repos en dormant peu, le coeur dans le peu d'inquiétudes et la langue dans le silence.»



«L’un des préjudices d’avoir refusé de prendre part à la vie politique est que vous finissez par être gouverné par vos subordonnés.»




«Touché par l’amour, tout homme devient poète.»



«L'homme est un aveugle qui va dans le droit chemin.»
 



«La vie, qui a en partage la tempérance, le courage, la sagesse, ou la santé, est plus agréable que celle où se trouvent l'intempérance, la lâcheté, la folie ou la maladie.»



«On peut en savoir plus sur quelqu'un en une heure de jeu qu'en une année de conversation.»



«Le vin est le lait des vieillards.»



«Entre amis, tout est commun.»



«Il y a en chacun de nous des calculs que nous nommons espérance.»



«C'est la vraie marque d'un philosophe que le sentiment d'étonnement.»



«L’opinion est quelque chose d’intermédiaire entre la connaissance et l’ignorance.»



«La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses.»



«L'essentiel n'est pas de vivre, mais de bien vivre.»







Pas mal, ce Platon, tout de même, non ?

2 commentaires:

RNX a dit…

De fait, le mythe de la caverne est toujours d'actualité. J'imagine que la télévision, et la gesticulation télévisuelle des uns et des autres, auraient bien fait rire Platon...

ohak a dit…

"Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l'autorité et n'ont aucun respect pour l'âge. A notre époque, les enfants sont des tyrans"

C'est également de Platon...