"Ce qui barre la route fait faire du chemin" (Jean de La Bruyère - 'Les Caractères')

dimanche 11 septembre 2011

Un 11 septembre peut en cacher beaucoup d'autres

Que s’est-il passé le 11 septembre ? Beaucoup plus de choses qu'on ne nous le dit aujourd'hui. 

Le 11 septembre 1973, un coup d’état militaire, soutenu par les Etats-Unis, renverse le président chilien Salvador Allende, un socialiste démocratiquement élu. Allende, assiégé dans son palais présidentiel à Santiago, se suicide avec un AK 47 que lui avait offert Fidel Castro. Le régime d’Augusto Pinochet qui lui succéda pendant les 17 années suivantes est responsable de la mort ou la disparition d’environ 3000 personnes. Les prisons chiliennes ont compté 150.000 prisonniers politiques pendant les années Pinochet. Près de 30.000 ont été torturés.

Le 11 septembre 1968, une Caravelle d’Air France effectuant la liaison entre Ajaccio et Nice s’abime dans la Méditerranée, au large de Nice. Aucun survivant parmi les 95 occupants de l’appareil. Les causes exactes de la catastrophe n’ont jamais été totalement élucidées. L’hypothèse d’un tir accidentel de missile a été avancée.


Le 11 septembre 1917, Georges Guynemer, pilote de chasse émérite de la Première Guerre Mondiale (et amant passager de l’actrice-chanteuse Yvonne Printemps), meurt au front aux commandes de son appareil, au dessus de la ville belge de Peolkapelle. L’avion de Guynemer et les restes du pilote n’ont jamais été retrouvés. 

Le 11 septembre 1714, les troupes du roi Philippe V d’Espagne, après un siège de 11 mois, prennent la ville de Barcelone aux mains d’un contingent britannique en déroute. C’est la dernière bataille de la «Guerre de Succession» pour le trône espagnol. L’anniversaire de cette date est devenu le jour de la fête «nationale» de la Catalogne  (Diada Nacional de Catalunya), célébrée aujourd’hui.

Le 11 septembre 1962, un groupe musical de Liverpool qui se fait appeler «The Beatles» enregistre la chanson de la face A de son premier 45 tours : «Love me do» dans le studio n°2 de la société EMI sur Abbey Road à Londres. Il faut 18 prises pour que l’enregistrement soit satisfaisant. Une première séance de studio, une semaine plus tôt, n’avait pas été jugée concluante. Le 11 septembre 1962 est une humiliation pour le batteur Ringo Starr, écarté de cet enregistrement par le producteur George Martin au profit d’un musicien de studio, Andy White. Sur l’enregistrement du 11 septembre, Ringo Starr en est réduit à jouer du tambourin. Il restera néanmoins le batteur du groupe jusqu’à sa séparation en 1970. Le 45 tours (premier disque des «Beatles» qui contient «P.S. I love you» sur la face B) sort en Grande-Bretagne le 5 octobre 1962. C’est la revanche de Ringo Starr : le 45 tours propose «sa» version, celle enregistrée pendant la première séance du 5 septembre. Il est à la batterie. Mais sur le premier album (33 tours) des «Beatles», sorti le 22 mars 1963 («Please Please me»), on entend la version du 11 septembre 1962 : Andy White est à la batterie et Ringo Starr au tambourin !

Le 11 septembre 1984, le pape Jean-Paul II est au stade olympique de Montréal pour un rassemblement de la jeunesse québécoise. Une jeune fille de 16 ans prénommée Céline Marie Claudette entonne la chanson «Une Colombe» devant les 65.000 spectateurs et le souverain pontife. Cette jeune fille se fera ensuite connaître dans le monde entier sous le nom de Céline Dion. Jean-Paul II est mort le 2 avril 2005. Il a été béatifié le 1er mai 2011. Céline Dion chante toujours. Sa béatification n’est pas envisagée.

Le 11 septembre 1733, à l’âge de 66 ans, le musicien François Couperin meurt à Paris. Maître du clavecin, compositeur prolifique, il était apprécié de Louis XIV qui ne lui accorda pourtant jamais le poste officiel de claveciniste du roi. Organiste de Saint-Gervais et de la Sainte-Chapelle, Couperin a laissé deux messes sublimes, sommets du répertoire musical français.

Le 11 septembre 1524, Jeanne de Chauldrier, épouse de Louis de Ronsard, donne naissance à leur fils cadet, prénommé Pierre, dans un manoir de la région de Vendôme. Pierre de Ronsard devient l’un des plus grands poètes français de tous les temps. Cofondateur du groupe littéraire «La Pléiade», il échafaude en 30 ans une œuvre immense, touchant à tous les genres poétiques. Les écoliers français ne connaissent de lui que le fameux : «Mignonne allons voir si la rose».

Le 11 septembre 1885, à Eastwood dans le Nottinghamshire (Angleterre), une ancienne institutrice mariée à un mineur alcoolique donne naissance à David Herbert Richards Lawrence, plus célèbre sous le nom de D.H. Lawrence, écrivain britannique majeur du XXème siècle, auteur protéiforme et novateur que l’on connaît surtout pour son sulfureux ouvrage «L’Amant de Lady Chaterlley». C’est le récit pimenté des amours entre une aristocrate et son garde-chasse. Le roman contient plusieurs scènes sexuelles explicites et utilise un mot tabou pour l’époque : «fuck».  Publié d’abord à Florence (Italie) en 1928, le livre ne paraitra en Grande-Bretagne qu’en 1960, trente ans après la mort de son auteur (à Vence, dans le Midi de la France). Cette publication n’a été possible qu’après un procès retentissant. Le livre fut enfin autorisé. Cet épisode fait toujours jurisprudence en matière de liberté d’expression au Royaume-Uni.

Le 11 septembre 1945, à Munich, dans l’Allemagne défaite par le Seconde Guerre Mondiale, vient au monde Franz Beckenbauer. Il est devenu le plus grand footballeur allemand, toutes générations confondues. Parmi ses mutiples trophées, il gagne deux fois la Coupe du Monde (comme capitaine en 1974 et comme entraineur en 1990).

Le 11 septembre 1979, à Saint-Genis-Laval, dans la grande banlieue de Lyon, naissance du footballeur Eric Abidal, l’un des joueurs les plus brillants de sa génération, défenseur sobre et très efficace. Il excelle actuellement au FC Barcelone. Ecarté des terrains pendant plusieurs mois en 2011 à cause d’une tumeur au foie opérée avec succès, il fait un retour triomphal en Espagne puis à Wembley pour la finale de Ligue des Champions remportée par l’équipe catalane contre Manchester United (3-1).

Le 11 septembre 1965, naissance de fils cadet du président syrien Hafez el-Assad. Le jeune Bachar fait des études de médecine et se spécialise dans l’ophtalmologie. Son frère Bassel, héritier politique désigné, meurt dans un accident de voiture en 1994. Bachar est investi de nouvelles responsabilités et arrive à la tête du pays en 2000, à la mort de son père. Bachar el-Assad, présent à la tribune d’honneur du 14 juillet 2008 sur les Champs-Elysées à Paris à l’invitation de Nicolas Sarkozy, réprime actuellement dans le sang une rébellion populaire qui menace son régime dictatorial. 

Le 11 septembre 2001, il s’est aussi passé quelque chose à New York, en Pennsylvanie et à Washington. Mais vous êtes probablement au courant.

3 commentaires:

sissi a dit…

Comme disait ma mère ;le 11 gagne un kg de sucre ..je ne jamais su pourquoi ..

Anonyme a dit…

il manque: "Guerre du Golfe : Après son discours sur le « nouvel ordre mondial » (" new world order " )devant le Congrès à majorité démocrate, le président républicain George Bush est ovationné par les représentants du peuple américain, debout, trente-cinq fois en trente-cinq minutes. Les observateurs politiques soulignent que cela ne s'était plus vu depuis le 8 décembre 1941, lors de la déclaration de guerre au Japon de Franklin Roosevelt après l'attaque de Pearl Harbor."

Anonyme a dit…

Touche. Great arguments. Keep up the amazing effort.


Feel free to surf to my homepage - Clicking Here