"Ce qui barre la route fait faire du chemin" (Jean de La Bruyère - 'Les Caractères')

dimanche 15 mars 2009

Bipolaire, crise de foi, collaboration.

Rocard bipolaire. Michel Rocard deviendra officiellement mercredi « Ambassadeur de France » du Pôle Nord et du Pôle Sud. Cela ressemble à une blague signée Alfred Jarry. Mais c’est très sérieux. Ce n’est pas « Ubu roi » mais Sarko 1er qui vient d’avoir cette idée de génie. Michel Rocard, aujourd’hui âgé de 79 ans, ancien premier ministre de François Mitterrand, va devenir (avec le rang d’Ambassadeur) le représentant de la France dans les négociations internationales relatives aux pôles Arctique et Antarctique. C’est une décision de Nicolas Sarkozy. Pendant que l’ardent Jack Lang est en mission élyséenne sur l’île tropicale de Cuba, Michel Rocard est en charge de la banquise. Notre président, toujours avisé, souffle le chaud et le froid dans le cimetière des éléphants socialistes.

Crise de foi. La crise pourrait être une mauvaise affaire pour les religions. Je lis comme toutes les semaines l’excellent éditorial de Frank Rich dans le « New York Times ». Il raconte, preuves à l’appui, que la ferveur et les pratiques religieuses avaient subi un recul très net pendant la grande dépression américaine des années 30. Une grave crise économique ne précipite pas les foules vers les églises et les temples. Elle stimule davantage les mouvements citoyens, les solidarités sociales. Frank Rich établit une comparaison avec l’époque que nous traversons : les fondamentalistes chrétiens aux Etats-Unis n’arrivent plus à se faire entendre. La droite religieuse américaine est devenue inaudible. Elle avait pourtant accompagné et soutenu bruyamment les deux mandats de George W. Bush. Cet épisode est révolu. Les ayatollahs anti-avortement, les homophobes patentés, les opposants hystériques aux recherches sur les cellules souches, toute cette pieuse piétaille n’arrive plus à exister médiatiquement. Ils sont devenus insignifiants car une autre urgence s’est imposée : conserver ou trouver du boulot.

Les lieux de la collaboration. Je compulse avec une grande curiosité un livre bizarre publié par les éditions du « Seuil ». Le titre est explicite : « Paris dans la collaboration ». L’auteur, Cécile Desprairies, y répertorie avec une minutie d’apothicaire les immeubles, les cafés, les théâtres, les cinémas, les hôtels, les maisons closes, les édifices publics qui ont été réquisitionnés par les forces d’occupation allemande à Paris entre 1940 et 1944. C’est une sorte de guide touristique de la défaite et de la soumission, totalement fascinant par la force des détails. Toutes les rues, les avenues, les places sont scrutées au microscope. D’une adresse à l’autre, on croise Arletty, Jean Cocteau et d’autres personnages qui n’ont jamais été rebutés par le très provisoire changement de propriétaire.

11 commentaires:

Ohak a dit…

En attendant Barack écrit à Jacques... coup dur pour NS...

GED a dit…

Après Balladur (80 ans), Mauroy (81 ans), maintenant Rocard (79 ans), et le jeune Jack Lang (70 ans) il n'y a pas de doute c'est la rupture.

Cest_a_voir a dit…

Le meilleur est à venir...
Mayotte se rêve en 101e département français : les électeurs mahorais sont appelés à se prononcer ce dimanche-ci sur la transformation de leur territoire.
Les francais ne sont pas consultés, ce que j'appelle un déni de démocratie.
Lundi, la France aura un nouveau département. Un territoire-passoire d'outre mer, après le grand succès de la Martinique et de la Guadeloupe.

Quel silence dans les médias !

Voici un sujet chaud si peu commenté...
On aurait fait un référendum en Martinique, ce référendum aurait eu couverture médiatique et premières pages des journaux. Pour Mayotte, silence radio à qques très rares exceptions près. Les articles se font au dernier moment. Et on N'explique PAS (en règle générale) les tenants et les aboutissants. Par contre, on a glosé sur Guaino qui avait traité BHL de petit con et sur les chaises vides au Zénith, sujets autrement capitaux s'il en est.

Peur du pouvoir ? Peur d'un sujet casse-gueule ? Peur de la réaction des francais quand ils apprendront ce que les politiques ont promis en leur nom dans leur dos ?

Que l'on ne vienne plus me parler des médiais comme le 5eme pouvoir. Je crois que je ne les verrais plus de la même manière.

Anonyme a dit…

Avez-vous lu: Simon Epstein, "un paradoxe français..."?
L'historien y traite du basculement de nombreux militants de la gauche anti raciste dans la collaboration( par le vecteur du pacifisme) et de l'entrée en Résistance de nombreux maurassiens.

GED a dit…

Vous manquez au débat actuel.

Ohak a dit…

Anyhow ? anybody ?

boudi a dit…

Il nous a tous abandonnés.

Anonyme a dit…

trademark cheshire fever nexus unpleasant verb measurable flagged archeology disposed exporting
masimundus semikonecolori

Anonyme a dit…

Yes exactly, in some moments I can say that I approve of with you, but you may be in the light of other options.
to the article there is stationary a question as you did in the decrease delivery of this demand www.google.com/ie?as_q=winsql pro 6.0.71.582 ?
I noticed the phrase you suffer with not used. Or you profit by the dark methods of development of the resource. I take a week and do necheg

Anonyme a dit…

[url=http://www.001casino.com]casino games[/url]
free casino tip [url=http://www.realcazinoz.com]free casino games[/url] games [url=http://cd-online-casino.co.uk]online casinos[/url] [url=http://www.the-gambling-city.net]casino en ligne[/url]

Anonyme a dit…

top [url=http://www.xgambling.org/]online casino[/url] hinder the latest [url=http://www.casinolasvegass.com/]online casinos[/url] manumitted no store hand-out at the chief [url=http://www.baywatchcasino.com/]casino
[/url].