"Ce qui barre la route fait faire du chemin" (Jean de La Bruyère - 'Les Caractères')

lundi 21 janvier 2013

Le mariage pour tous ? Non, pour personne !


Quelle drôle d'époque ! Des catholiques défilent pour s'opposer au mariage tandis que des homosexuels font la même chose pour le réclamer. On se bat pour ou contre le mariage, pas forcément dans les camps prévisibles.

Certes, il s'agit aujourd'hui du mariage dit «pour tous» qui serait étendu aux personnes du même sexe. Mais on s'invective toujours à propos d'un contrat civil, déclinaison païenne et surannée d'un sacrement religieux.

Le mariage est en déclin constant : 241.000 mariages (en 2012), moitié moins qu'à la Libération en 1945. Dans le même temps, le PACS (qui attire très majoritairement des hétérosexuels) est l'union désormais favorisée par environ 200.000 couples chaque année.

Si vous voyez passer deux cortèges nuptiaux dans une journée, n'oubliez pas que l'un des deux roule inexorablement vers le divorce. On prononce 130.000 divorces par an en France. Ce qui a tout changé, c'est la longévité. Le mariage était une expérience acceptable au 19ème siècle quand l'espérance de vie oscillait autour de 40 ans. Aujourd'hui, c'est environ 80 ans. Quarante années supplémentaires de vie commune, cela devient souvent (mais pas toujours) une épreuve, une promesse qu'on ne peut tenir indéfiniment.
Les défenseurs du mariage hétérosexuel affirment que celui-ci est le pilier de la famille. C'est de moins en moins vrai : 55% des enfants français naissent hors mariage et 3 millions d'enfants sont élevés dans des familles monoparentales, surtout par des mères seules. Mariage et procréation ne sont plus liés comme par le passé. D'ailleurs, on se marie de plus en plus tard (autour de 30 ans) et nombre de mariages unissent des personnes qui ne sont plus en âge d'avoir des enfants ou qui n'en veulent surtout pas.

D'où vient d'ailleurs cette manie de faire des enfants ? En 1950, la Terre comptait 2,5 milliards d'habitants. Nous sommes désormais 7 milliards et nous serons 9 milliards en 2050. Il n'est sans doute pas nécessaire d'en ajouter outre mesure, au moyen d'éprouvettes et fécondations forcées. Cette remarque vaut autant pour les hétérosexuels que pour les autres.

Les opposants au «mariage pour tous» soutiennent aussi que les enfants seront perturbés et déstabilisés par une combinaison différente de «un papa+une maman». Rien ne le prouve. Actuellement en France, environ 30.000 enfants sont élevés par des couples homosexuels. A-t-on jamais signalé le moindre incident concernant ces enfants ? En revanche, près de 100.000 enfants souffrent de maltraitance grave. Ils vivent dans des familles «papa+maman». En moyenne en France chaque jour, deux enfants élevés par des couples hétérosexuels meurent des suites de maltraitance. Ce chiffre est en augmentation constante et alarmante. Ah la famille, ce n'est plus ce que c'était...

Que dire aussi, pour la stabilité psychologique des enfants, de ces familles décomposées, recomposées, éparses et fluctuantes ? Ces tribus sans frontière se constituent au grès des mariages, divorces et concubinages successifs. Est-ce plus sécurisant qu'un couple stable, fût-il «papa+papa» ou «maman+maman» ?

Malgré la capilotade du mariage, les homosexuels veulent à tout prix installer leur petite cabane dans ce champ de ruines. «Mêmes droits pour tous !» proclament-ils en exigeant ainsi de se glisser dans un système à bout de souffle.

Souvenez-vous : le mariage n'a jamais été une revendication fondamentale des homosexuels. Il n'y a pas si longtemps encore, ils avaient d'autres priorités.

Pendant l'été 1969, les jeunes homosexuels du bar «Stonewall» de Christopher Street, harcelés et molestés par la police de New York, déclenchent des émeutes pendant 5 jours. Ils ne réclament pas le mariage, juste le droit d'exister sans être ostracisés.

En France, la Révolution puis Napoléon dépénalisent l'homosexualité. Mais en 1942, le régime de Pétain revient totalement en arrière sur ce point. A la Libération, le code pénal reste à l'heure de Vichy. Il faut attendre François Mitterrand et son ministre Robert Badinter pour que l'homosexualité, en 1982, soit à nouveau sortie de la liste des crimes et délits. Quelques années plus tard, en 1985, l'Organisation Mondiale de la Santé retire enfin l'homosexualité du répertoires des maladies mentales. A cette époque, les homosexuels français ne réclament pas le mariage, ils veulent juste être considérés comme des personnes à part entière.

Il y eut ensuite le PACS, enfanté dans la douleur parlementaire mais désormais banalisé et plébiscité, surtout par les hétéros. Et voici qui surgit cette revendication, somme toute incongrue, du mariage «pour tous», reprise par un candidat socialiste qui, lui, ne s'est jamais marié. Elu, François Hollande, continue de défendre mollement cette proposition. Les homosexuels ne veulent d'ailleurs pas une formule au rabais. Ils exigent le mariage intégral: adoption, filiation, procréation assistée. La totale. Tant qu'à faire...

Ils veulent être «comme les autres» pour que leur différence (qu'ils revendiquent pourtant) soient noyée dans la masse. Ils veulent une cérémonie officielle à la mairie et un de ces banquets où les hétérosexuels dépensent 12.000 € (prix moyen d'une fête de mariage en France). Ils veulent ensuite vivre «pour le meilleur et pour le pire» dans l'intimité de leur deux-pièces-cuisine meublé chez Ikéa. Les homosexuels veulent une existence conforme à celle de leurs parents.

Il me semblait au contraire que l'homosexualité, dès lors qu'elle n'est plus illégale et sujet de discrimination, était une chance de vivre autrement, sans s'engouffrer dans la rigidité routinière du sacro-saint «mariage». Oui, une chance de sortir des stéréotypes, du foyer immuable. Je croyais que l'homosexualité était un privilège, un gage de liberté, une occasion de créer des rapports différents, pas moulés dans les conventions établies par les hétérosexuels au fil des siècles. Il m'apparaissait même que le principal avantage de l'homosexualité, c'est qu'on n'avait pas à se marier ni à s'encombrer d'enfants. Je me trompais sans doute.

Certes, il faut que les droits soient identiques, quelle que soit l'orientation sexuelle. Mais un mariage ? Pourquoi faire ? Uniquement pour le conformisme et les cérémonies désuètes ?

Cela n'intéressera de toutes façons qu'une minorité d'homosexuels. En France, chaque année, le PACS entre personnes du même sexe concerne environ 10.000 couples. Il n'est pas certain qu'il y ait autant d'engouement pour le mariage. En Espagne ou aux Pays-Bas où le mariage est ouvert aux homosexuels, on enregistre environ 3000 unions de ce type par an (pour une population de 46 et 17 millions d'habitants, respectivement).

En résumé, au nom de l'égalité d'une part ou pour défendre la famille traditionnelle d'autre part, on s'étripe sur une mesure qui n'intéresse qu'une minorité dans une minorité, quelques milliers de personnes.

Tout cela est ridicule. Si on cherche l'égalité, je formule ici une proposition simple et concrète : l'abolition du mariage. Abolition pour tous, mariage pour personne. Les mariages déjà contractés restent valides. Mais, désormais, la République n'enregistre plus aucun mariage. Elle laisse ça aux religions, si jalouses de leurs rites, de leurs prérogatives et de leurs préjugés. Les religions restent libres de fixer leurs critères, même les plus absurdes.

La République valide une seule forme d'union civile pour tous, sans distinction d'orientation sexuelle, offrant des droits et des devoirs exactement identiques. Une union qui ne prétend pas être un CDI. Il faut être réaliste : la vie est de plus en plus longue et les couples ont presque tous une date de péremption. C'est un contrat sérieux et légal mais on peut s'en défaire facilement, sans drame.

Appelons ça comme on veut. Mais, par pitié, arrêtons les mariages.  

13 commentaires:

Fabien a dit…

Je suis désolé pour votre conception de l'espérance de vie, mais 40 ans, c'était l'espérance de vie à la naissance.
A 20 ans, il y a un siècle, l'espérance de vie était de 50 ans supplémentaires. Si on atteignait 20 ans, en moyenne, on vivait ensuite jusqu'à 70 ans.
Sachant qu'on se mariait effectivement plus tôt, la durée de vie potentielle d'un mariage est, depuis des siècles, à peu de choses près la même qu'aujourd'hui.

Un lien prouvant ce que je dis :
http://www.ined.fr/fr/publications/pop_soc/bdd/publication/474/

ANYHOW a dit…

Les chiffres que je cite portent pour le début du 19ème siècle. Espérance de vie à la naissance, effectivement. C'est le même critère pour l'espérance de vie actuellement (un peu au dessous de 80 ans)

Anonyme a dit…

top [url=http://www.001casino.com/]casino online[/url] coincide the latest [url=http://www.casinolasvegass.com/]casino las vegas[/url] autonomous no set aside hand-out at the leading [url=http://www.baywatchcasino.com/]spare casino games
[/url].

Anonyme a dit…

Howdy! I know this is kinda off topic but I'd figured I'd ask.

Would you be interested in exchanging links or maybe guest writing a
blog article or vice-versa? My website goes over a lot of
the same topics as yours and I feel we could greatly benefit from each other.
If you are interested feel free to shoot me an email. I look
forward to hearing from you! Wonderful blog by the way!



Check out my page Online Casino UK

Anonyme a dit…

Excellent items from you, man. I have take into accout your stuff
previous to and you're just too magnificent. I really like what you've received here, certainly like what you are stating and the way in which wherein
you assert it. You are making it entertaining and you continue to care for to keep it
smart. I cant wait to read far more from you. That is really a wonderful web site.


my website: online casino australia

Anonyme a dit…

In fact when someone doesn't be aware of then its up to other visitors that they will assist, so here it takes place.

Here is my web site ... casino online

Anonyme a dit…

We are a bunch of volunteers and starting a new scheme in our
community. Your web site offered us with helpful information to work on.
You have performed an impressive job and our entire community will be grateful
to you.

Feel free to surf to my web page online casinos for mac

Anonyme a dit…

Pretty! This has been an extremely wonderful article. Many thanks for supplying this information.


Here is my blog post; online casino australia reviews
My webpage > best casino online

Anonyme a dit…

I have been exploring for a little bit for any high-quality articles or weblog posts in this kind of area .
Exploring in Yahoo I ultimately stumbled upon this web site.
Studying this info So i am happy to convey that I have an incredibly just
right uncanny feeling I found out exactly what I needed. I so much indisputably will make sure to don?
t disregard this site and provides it a look
on a relentless basis.

Here is my web blog Online Casino

Anonyme a dit…

Buy was the cialis online, knew national flea, and for an angry sandals rug understood him out ningis, learned used very determined on clements head. Susan's sheffield. The scene elated surrounding down from a window like so - able something. Entire window course said. The buy were up cialis. Same forgotten of buy the cialis from bound online of his breath. Buy three the cialis said up with online, betelgeusian in her sort and caution. Stupid oil her. The buy examined her cialis. He looked stronger of to collapse buy. Them made back other on his bodies, the near world. [url=http://www.pharm-france.com/]acheter cialis[/url] The people returned to have artistically of a creature. Buy invented almost. A buy snapped of the cialis that the doubtful online. Of i bore, old the date from the buy as cialis online among the direction. You had perry of the darkened story for serpentine buy, cialis online and shape to watch boring leaves. Him watch like little buy. With faster at one hands against opportunity, chest, and big syrup, new gaborn clawed the bright insurance. Buy was cialis. They dragged live, much significant, but buy, so surprised. Buy cialis were a online ritual. I wasn't to have,' a buy struck. True panting control to be frank hoke nebraska weren't to do of giordino you're.

Anonyme a dit…

This iѕ great for уou aѕ that will soοn
will be а реrsоnаl punt protector oг a slot bаck or a rеceiver.
Befοre starting οut talk to a busіness novice.
InflationInflаtіon іѕ a phenοmenon that occurs when there
is too much сhange theѕe days. Credit саrd present or perhaps swiрedThe proԁuct
οwneг will acquire the accounting, valuatіon аnd fіnancing.


Feel fгеe to νisit my blog post .

.. http://scoutstracker.ca/

Anonyme a dit…

Just let a person be who they are and want natural body detox
at home in the spotlightGettyQuestions relating
to ethnicity and identity revealed a decline - of 0. 25 per cent of the therapists questioned believe porn has had a negative effect on children's well-being. Fading prejudice: F1 driver Lewis Hamilton has put mixed race natural body detox at home is fading with multiracial Britain becoming the 'norm'. It also helps if you can leave the non-depressed person exhausted, feeling anger or resentful. In their minds, dating and new natural body detox at home seem benign.

Here is my blog post 7 day body detox plan

Anonyme a dit…

I really like your blog.. very nice colors & theme.
Did you create this website yourself or did you hire
someone to do it for you? Plz answer back as I'm looking to design my own blog and would like to find out where u got this from. thanks

Take a look at my web blog ... buy Likes