"Ce qui barre la route fait faire du chemin" (Jean de La Bruyère - 'Les Caractères')

mardi 20 janvier 2009

Obama inspiré par Ségolène ?

Elle n’en rate pas une ! Ségolène Royal s’est propulsée à Washington pour assister à l’investiture de Barack Obama. Elle a décroché une invitation pour figurer parmi les 280.000 personnes pouvant contempler l’événement à distance assis sur une chaise.

A l’occasion de ce déplacement, la présidente du Poitou-Charentes a fait des déclarations surprenantes au journal « Le Monde ». Elle affirme, avec le culot dont elle est coutumière, qu’elle a "inspiré" la campagne électorale de Barack Obama.

"Oui, j'ai inspiré Obama et ses équipes nous ont copiés", déclare l'ancienne candidate du Parti socialiste à l'élection présidentielle, qui ne voit pas pourquoi elle "n'assumerait pas".

En 2007, Ségolène Royal est candidate tandis que Barack Obama n'est encore que prétendant à l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine. Le sénateur de Chicago envoie une équipe à Paris étudier le site Désir d'avenir. "Chez nous ils ont enregistré les idées de 'gagnant-gagnant', de 'citoyen-expert'", explique Ségolène Royal au ‘Monde’.

Elle ajoute que l'équipe d'Obama a adapté son idée de "démocratie participative" à la mode américaine, en conservant son objectif de refonder la manière de faire de la politique.

Obama s’est peut-être « inspiré » de Ségolène Royal. Il a même dû perfectionner les méthodes de notre Ségo, car Obama a gagné l’élection américaine. Madame Royal a perdu la sienne. Mais ne le lui dites pas trop brutalement. Elle l’ignore encore.

1 commentaire:

RNX a dit…

Obama aurait piqué l'idée gagnant-gagnant à la mère Ségo ? Elle ne manque pas de toupet. Tous ceux qui ont fréquenté de près ou de loin le milieu d'affaires anglo-saxon connaissent, ne serait-ce que de nom, les stratégies win-win. Obama n'a rien piqué.

Et il n'y a qu'à voir les QCM fournis à chaque élection locale aux USA pour comprendre ce que c'est que la démocratie participative aux USA : pareil, ils n'ont pas attendu la mère Ségo.

Elle parle assez à tort et à travers. Du reste, elle vient de retourner sa veste maintenant après avoir rajouté qu'elle avait dit cela plus ou moins en plaisantant. Pas terrible tout cela. Au fond, tout cela, c'est un peu comme si elle avait dit qu'elle avait invité l'eau chaude...