"Ce qui barre la route fait faire du chemin" (Jean de La Bruyère - 'Les Caractères')

mardi 21 septembre 2010

Faut pas pousser


La procréation est-elle une variable du code de la route ? Pour d'impérieuses raisons liées à la sécurité publique, il va bientôt falloir créer sur les trottoirs des villes de France des corridors dédiés aux poussettes charriant des mouflets en bas âge.
Ces engins métalliques, pourvus de roulettes et bardés d’aspérités contondantes, sont en réalité des véhicules de guerre destinés à pourfendre au hasard la foule arrivant en contresens.
Les manipulateurs de poussette (souvent des femmes, parfois des hommes genre papa-bio-écolo-commerce-équitable) estiment qu'ils détiennent un droit de passage prioritaire conféré par l’existence de leur marmaille emmitouflée dans le réceptacle à rejeton humain.
Gare à vous si vous avez le malheur de vous trouver dans la trajectoire d’une poussette chargée d’un chérubin et propulsée sans discernement par un géniteur sûr de son bon droit et dominateur !
Rappelons à ces heureux parents qu’ils disposent déjà, grâce à leur progéniture, d’avantages substantiels : réduction d’impôts et allocations familiales.
La femme stérile, la veille fille, l’eunuque ou le célibataire acariâtre (cherchez dans quelle catégorie je me situe) n’ont pas accès à ces privilèges natalistes. Au contraire, en tant qu’êtres solitaires, ils sont lourdement taxés et déconsidérés par une société qui porte aux nues les reproducteurs de l’espèce.
Laissez donc au moins à ces parias que sont les hommes et les femmes sans enfant la liberté de circuler à pied sans courir le risque d’être broyés ou estropiés par une agressive poussette.
«Vous n’aimez pas les enfants ?» me demande-t-on parfois dans le train quand je proteste après avoir subi pendant trop longtemps dans mon voisinage immédiat les criaillements d’un groupe de sales gosses accompagnés de parents amorphes. Je réponds souvent : «Non, je n’aime pas les enfants, surtout ceux des autres.»

2 commentaires:

Phil a dit…

Excellent !
Ces "gens" me rendent également dingue. je ne les supporte plus ! Les nouveaux rois du monde ...

waxhound a dit…

N'oubliez pas, cependant, que ces marmots sont les futurs contribuables qui vont payer votre retraite.

Marc