"Ce qui barre la route fait faire du chemin" (Jean de La Bruyère - 'Les Caractères')

jeudi 28 août 2008

Sarko, Martine, Barack.

Sarkozy a de la ressource.

Comment financer une idée de gauche en exaspérant l'électorat de droite ? Il s'agit du "Revenu de Solidarité Active" (inscrit noir sur blanc au programme de Ségolène Royal) qui sera financé, sur décision de Nicolas Sarkozy, en partie par une taxation un peu plus forte (1,1 %) sur les revenus du capital (portefeuilles boursiers, loyers, assurances vie). L'UMP s'étrangle. La gauche est contrainte d'approuver. Joli coup pour Sarko, alias Robin des Bois : je prends aux riches pour donner aux pauvres.

Martine Aubry, première secrétaire.

Tant qu'à faire, le Parti Socialiste, pour se requinquer a besoin d'une vraie personnalité de gauche. Elle a bien travaillé dans l'ombre, Martine, à Lille. Pour le bon fonctionnement de la démocratie française, face à l'omniprésent Sarkozy, il n'y a rien de pire qu'une opposition vaseuse et flageolante. Pour diriger PS, il faut une forte tête. Aubry me semble la mieux qualifiée. La fantasque Ségolène ne fait pas le poids. Et Delanoë va vite nous gonfler.

L'été fugace de Barack Obama.

A Denver, il est la cigale démocrate. Tout nouveau, tout beau. Convention magnifique, show bien huilé. Mais vous connaissez la fable : "la cigale, ayant chanté tout l'été, se trouva fort dépourvue quand la bise fut venue". Quand la bise vient, c'est novembre. C'est le jour de l'élection face à McCain, la fourmi : "vous chantiez, j'en suis fort aise. Eh bien, dansez maintenant !"

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Précision : "Joli coup pour Sarko, alias Robin des Bois : je prends aux riches pour donner aux pauvres." sauf les vrais riches qui ne seront pas touchés grâce au bouclier fiscal.

Catherine a dit…

La fourmi McCain, en choisissant une pro-life NRA (ce que j'ai toujours trouve antinomyque), ne m'incite pas a me placer de son cote. Je prefere encore la cigale Barack.

RNX a dit…

Sauf que les vrais riches, oui, les vrais, sont quand même les plus malins car ce sont eux qui profitent chaque année de 75 milliards d'exonération via les niches fiscales. Les vrais riches ne devraient effectivement pas être touchés par la ponction du RSA.

Je me répète: on vit dans un monde truqué par la gauche et la droite et entériné par les médias qui passent les plats sans y redire. On nous fait des tartines et des tartines sur la surpression ou non de l'ISF, on en parle, on en redébat, on s'étripe (soit-disant) entre gauche et droite, on en fait un sujet d'importance. Sauf que : l'ISF rapporte environ 2 milliards d'euros et pendant ce temps, en coulisses, là où les vraies choses se jouent chez les gens bien informés, les niches fiscales permettent d'exonérer 75 milliards d'euros, mais on en parle moins.
PS : et pourtant, je ne vote pas pour le petit facteur.