"Ce qui barre la route fait faire du chemin" (Jean de La Bruyère - 'Les Caractères')

vendredi 14 janvier 2011

Télé Rama


Bonne nouvelle : Rama Yade va faire sa «grande rentrée» médiatique le 29 janvier sur France 2. Ah, elle nous a tellement manqué, notre Rama !

Rendez-vous compte, on ne l’avait pas vue à la télé depuis le 9 décembre dernier ! Presque deux mois de silence. C’était devenu insupportable. Elle a tant de choses à dire.

Rappelons, même si c’est cruel, que le 9 décembre Rama Yade s’était vautrée lamentablement face à Marine Le Pen. C’était dans l’émission «A vous de juger» d’Arlette Chabot. On peut dire que, ce soir-là, Rama rama. Oui, je sais, c’est facile. Mais je n’ai pas pu résister.

L’ex-secrétaire d’Etat à... (à quoi ? on ne sait plus) va pouvoir facilement se racheter à la fin du mois dans un cadre moins périlleux.

Elle sera parmi les invités de «Stars en question», la grande émission interactive de Patrick Sabatier. Ce sera le deuxième numéro de ce prestigieux moment de télévision dont Michel Sardou avait essuyé les plâtres en octobre (3,6 millions de téléspectateurs en moyenne soit 17,2 % de part d’audience, beaucoup moins que le charismatique Arthur qui officiait au même moment sur TF1).

Dans «Stars en question», les personnalités sur le plateau répondent au questionnement pointu d’un panel de 300 pékins moyens représentant le bon peuple. Le concept est tellement original que Guillaume Durand a accusé Patrick Sabatier de lui avoir piqué cette idée de génie.

Le 29 janvier avec Patrick Sabatier, Rama Yade ne sera pas seule. Ont également été invités deux personnages dont la télé raffole : Geneviève de Fontenay et Patrick Sébastien.

Résumé de la brochette qu’on nous annonce : Patrick Sabatier, Patrick Sébastien, Geneviève de Fontenay et Rama Yade. Ça promet ! Tout ça avec ma redevance puisque nous sommes sur le service public.

Sabatier, Sébastien, Fontenay : ce trio paraît cohérent. Mais que va faire Rama dans cet équipage ?

Je souhaiterais rappeler Mme Yade à son devoir de réserve. Elle est désormais diplomate, ce qui révulse d’ailleurs l’ancien ministre des Affaires étrangères et ancien premier ministre Dominique de Villepin : «Je fais partie de la vieille école, je suis de ceux qui pensent que la diplomatie doit être exercée par les professionnels»

Pour la consoler d’avoir été virée du gouvernement malgré sa grande popularité, Rama Yade a en effet été nommée ambassadeur auprès de l’UNESCO. Cette nomination a été entérinée par le Conseil des ministres du 22 décembre. Joli cadeau de Noël. Ambassadeur à l’UNESCO, en poste à Paris, c’est une des planques les plus paisibles de la République, une tranquille sinécure (pléonasme).

Il faudrait quand même dire à Rama Yade qu’elle est censée représenter la France auprès de l’UNESCO : United Nations Educational Scientific and Cultural Organization. En français, l’une des langues officielles de l’ONU : l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture.

Je récapitule en vrac : Patrick Sabatier, éducation, Geneviève de Fontenay, science, Patrick Sébastien, culture et... Rama Yade qui fera la synthèse.

J’en salive d’avance.

1 commentaire:

Blogger a dit…

DreamHost is definitely the best hosting provider for any hosting services you might require.